ATELIER SUR LE « DO NO HARM » NE PAS NUIRE

La DFF-OPAS est membre du Service Civil pour la Paix (SCP) qui est une plate- forme regroupant les organisations partenaires de Pain Pour le Monde ayant comme focus la promotion de la culture de la paix.

Un atelier a été organisé par cette plate-forme sur le DO NO HARM qui est une approche utilisée pour analyser le contexte avec une sensibilité aux conflits. Le dit atelier s’est tenu à Matadi du 04 au 08 octobre 2021 au siège de la DFF-OPAS. Nous soulignons que cet atelier s’est servi des expériences de la DFF-OPAS pour concrétiser l’approche DO NO HARM afin d’améliorer les programmations futures.

Le dit atelier a connu la participation de 15 personnes dont 10 femmes venant  des organisations membres de SCP. Il s’agit de : Young Women’s Christian Association (YWCA/Kinshasa), Voix des Sans Voix (VSV/Kinshasa), Service d’Appui au Développement Régional Intégré (SADRI/Lubumbashi), Centre Régional d’Appui et de Formation (CRAFOD/Kimpese) et Dynamique Femme et Famille-Organisme Protestant d’Accompagnement de Soutien (DFF-OPAS/Matadi). L’animation de la dite atelier était faite par Dr Rolf GRAFE et Ir Richard MBUAKI MALONGA, tous deux Consultants.

Cet atelier a connu 4 moments forts :

  • Récapitulatif sur le DO NO HARM, pour éclairer la lanterne de ceux qui  avaient déjà bénéficié de cette formation. Pendant ce moment, les facilitateurs  ont martelé sur les 5 catégories de diviseurs qui sont : Système et Institutions, Attitudes et Actions, Valeurs et Intérêts, Expériences différentes, Symboles et événements. Il est à noter que ces catégories servent aussi de connecteurs.
  • Descente sur terrain pour analyser le contexte de la DFF-OPAS. Nous avons fait des interviews auprès des bénéficiaires/ partenaires de la DFF-OPAS vivant à Matadi, à Boma et à Lemba en utilisant le questionnaire de collecte des données monté par l’équipe pédagogique.
  • Travail en groupe pour l’analyse des données collectées sur terrain  en utilisant comme outil la cartographie des relations. Ce travail a été suivi des présentations croisées.
  • Clôture de l’atelier marquée par différents mots qui a eu comme point de chute la remise des attestations de participation.